14, 15 & 16 OCT 2020 * PARIS, PIGALLE – MONTMARTRE

TEMPS FORTS CONVENTION

avant-garde: un soutien à l’exportation des artistes français

Opération dédiée à l’export et à la mise en avant de nouveaux artistes français monté en partenariat avec le réseau Yourope, la SACEM, l’Institut Français. 70 professionnels, représentant les plus importants festivals européens et internationaux, mais aussi les principaux agents, tourneurs et producteurs ont participé à cette opération.

Plus d’infos bientôt.

 

Gratuit sur inscription pour les membres de Yourope.
Sur inscription au tarif de 75€ pour les non-membres de Yourope.
Pour vous inscrire, merci de contacter Hayley Rogers: hayley.rogers@momconsultancy.com

yes seminar

Pour la troisième année consécutive, le YES (Yourope Event Safety) Group Seminar de Yourope se tiendra pendant MaMA Festival & Convention les 14 et 15 octobre 2020.

Le YES Group European Health & Safety Seminar est un forum interactif à destination des professionnels de la sûreté, de la sécurité et de la gestion du public. Le séminaire est l’occasion de soulever des problématiques importantes et de diffuser des pratiques innovantes, mettant l’accent sur le développement d’une culture de la sécurité au sein des événements et des festivals, qu’ils soient nouveaux ou déjà établis.

Affichant un programme complet réunissant des intervenants invités pour l’occasion, le YES Group European Health & Safety Seminar propose des panels, offre la possibilité de partager des informations émanant des festivals d’été de l’année écoulée et favorise le développement des relations entre les événements.

En signant la charte Keychange en faveur de l’équité entre les femmes et les hommes, MaMA s’engage à ce que sa programmation artistique et les panels de ses conférences soient composés d’au moins 50% de femmes d’ici à 2022.

keychange: en route vers l’égalité et la parité !

Keychange est une initiative pionnière qui valorise les femmes qui transforment le futur de l’industrie musicale et incite les festivals à respecter la parité dans leur programmation d’ici 2022. Portée par la Fondation PRS et soutenu par le programme Créative Europe de la Commission européenne, Keychange vise à créer une industrie musicale de meilleure qualité et plus inclusives pour les générations futures.

Retrouvez plus d’informations sur Keychange ici.

 

Les artistes et innovatrices françaises sélectionnées pour le programme international Keychange 2020 !

Parmi les 650 candidates, 37 artistes (auteures-compositrices-interprètes) émergentes au talent distinctif et original et 37 professionnelles innovantes en développement de l’industrie de la musique ont été sélectionnées pour participer à l’initiative pionnière et au programme international Keychange 2020. La France, représentée au sein du programme Keychange par la Sacem, le Bureau Export et le MaMa Festival, vient de révéler ses trois artistes (auteures-compositrices-interprètes) et ses trois innovatrices qui bénéficieront d’un solide programme innovant d’accompagnement, de mentoring et de développement professionnel tout au long de 2020.

Les trois innovatrices sélectionnées :

CLOTHILDE CHALOT : Co-fondatrice et PDG de NomadPlay et NoMadMusic, trésorière de la FELIN (Fédération Nationale des Labels Indépendants) et vice-présidente de l’ESML (Syndicat des éditeurs Service de Musique en ligne), Clothilde apporte son expertise stratégique en développement et management de projets culturels à ses deux projets. Son expérience à 360° du secteur musical et son parcours remarquable sont régulièrement sollicités dans le cadre de conférences sur la musictech et l’entreprenariat.

CELINE GARCIA : Celine Garcia est co-fondatrice de la société d’édition DO avec le musicien Benoit Carré (SKYGGE), pionnier de la création musicale avec des outils d’intelligence artificielle. Travaillant au quotidien auprès de musiciens et de chercheurs, elle acquiert une connaissance spécifique des enjeux que posent l’IA au droit d’auteur.

CLEO T. : Clémence Léauté œuvre sous le nom de Cleo T. depuis 2013, entre Paris, Berlin et Florence. Elle déploie une pop onirique et sensuelle au fil de deux albums : le premier enregistré à Bristol avec John Parish, collaborateur légendaire de PJ Harvey (Songs of Gold & Shadow en 2015), le second à Berlin avec le musicien électronique Rodion et un ensemble de musiciens venus d’Inde, de Palestine, d’Argentine et d’ailleurs (And Then I saw a Million Skies Ahead en 2017). Le troisième album de Cleo T. est en cours d’enregistrement et paraîtra à l’automne 2020.

Les trois artistes sélectionnées :

ROBI : Après un premier EP remarqué, L’hiver et la joie révèle en 2013 une artiste à la voix singulière, tour à tour animale et cérébrale, caressante et cinglante, en équilibre entre rock, chanson et cold wave. La presse s’enthousiasme aussitôt, cherchant des filiations du côté de Joy Division, Portishead, Bashung, Barbara ou encore Dominique A. L’année suivante, La Cavale surprend par son choix radical de tourner le dos à une formule familière. Robi nous offre avec ce troisième album TRAVERSE, puissant et solaire, une forme de memento mori qui semble nous dire : buvons, dansons à chaque seconde que la mort n’aura pas.

THE BLIND SUNS : Peu de temps après l’arrivée de la chanteuse Dorota Kuszewska en France, le groupe créé en 2014 avec son « partner in crime », l’auteur-compositeur Romain Lejeune évolue dans ces eaux (troubles) infestées de crocodiles. Forts d’un 1er tube, Rockerfeller sur leur début album Baltic Waves en 2014, c’est le vent offshore en poupe que The Blind Suns sont allés séduire les anglais (leur EP I Can See You (2016) a été produit par Clive Martin, ingénieur du son pour Queen et The Cure) et les Américains (plusieurs tournées US, notamment à l’affiche du SXSW et du Levitation Festival (Austin, Texas). La sortie de leur second album Offshore produit par Charles Rowell (Crocodiles), les pousse davantage vers l’international. Le groupe enchaîne des tournées en Asie, USA et en Europe.

THE RODEO : The Rodeo est l’anagramme de Dorothée, espiègle musicienne et chanteuse parisienne. De cet artiste, on connaissait la fascination pour l’Amérique de Karen Dalton et des grands espaces sur son premier album Music Maelström. On avait suivi sa mue en papillon pop multicolore sur La Musica del diavolo, qui invitait Nick Cave et Arcade Fire au carnaval de Dolly Parton. Trois ans plus tard, c’est une métamorphose beaucoup plus radicale qui attend l’auditeur : Thérianthropie Paradis, son troisième album entièrement chanté en français. Une langue maternelle sensuelle et imagée qui oriente le songwriting et la voix de Dorothée Hannequin sur de nouvelles pistes, riches de nombreux recoins et demi-teintes. Elle prépare un nouvel album pour 2021 et entamera de nouvelles tournées à l’international dès 2020.